Nouvelle
10 octobre 2018

C’est avec beaucoup de fierté que le Centre d'optique, photonique et laser a accueilli la nouvelle du prix Nobel de physique 2018 décerné conjointement à Gérard Mourou, de l’École polytechnique de Palaiseau en France et de l’Université du Michigan, et à Donna Strickland, de l’Université de Waterloo en Ontario.

Les liens sont forts entre ces 2 chercheurs et ceux du COPL. En effet, M. Mourou aura dirigé le stage postdoctoral effectué par Réal Vallée, directeur du COPL, en 1987 au Laboratory for Laser Energetics de l’Université de Rochester. Quant à Mme Strickland, dont les travaux de doctorat menant au prix Nobel ont aussi été dirigés par le Professeur Mourou, elle a eu de fructueuses collaborations de recherche notamment avec See Leang Chin, professeur émérite, et avec Michel Piché, tous deux membres du COPL. Le COPL avait d’ailleurs organisé en 2010 un symposium en l’honneur des 2 chercheurs pour souligner les 25 ans de leur invention.

Le troisième lauréat du prix Nobel de physique cette année, Arthur Ashkin, a été récompensé pour ses travaux sur les pinces optiques, une technologie toujours à l’étude au COPL dans les laboratoires du professeur Yunlong Sheng.

<< retour
Centre d'optique, photonique et laser
2375 rue de la Terrasse, local 2104
Université Laval, Québec, Canada, G1V 0A6
Ce site utilise TYPO3 Ralisation: quipe Tactic